Back dans les bacs… Back du Danemark… #5

Allez hop, les vacances sont vraiment finies maintenant !
Mais c’était sympa de les faire durer un peu avec vous 🙂

Pour terminer ce tour du Danemark, je vous propose donc un montage « Bonus » avec quelques photos que j’avais envie de vous montrer.

En passant par la Loren - Bonus Danemark

En vrac : un kite surf, un phare, une église ensablée, un moulin, une plage de galets, encore et toujours des vélos, une cathédrale, des dunes, un autre phare, un château. Et des <3 avec les mains au bout du bout du Danemark, à Skagen. Oh la la, comme c'était bien !! Si vous avez des projets de voyage là-bas, n'hésitez pas à me contacter. Je me ferai un plaisir de vous donner quelques petits conseils. Allez, on se revoit bientôt j'espère... Et cette fois, on parlera plutôt de couture ou de DIY 😉

Back dans les bacs… Back du Danemark… #4

Allô ? Vous êtes encore là ?

Pour cette 4ème étape, faisons un zoom sur la capitale du pays : « Jolie Copenhague ».

C’est la ville où j’ai atterri, et celle dont je suis repartie. J’ai donc eu l’occasion d’y séjourner 2 fois, en fait. Le premier jour, « like a virgin » du Danemark. Et les 2 derniers jours après avoir vu le reste du pays, donc un peu plus acclimatée. Le décalage était amusant : ce qui paraissait étonnant au premier abord était en fait on ne peut plus normal. Et inversement.

En même temps, c’est normal : c’est comme la différence entre la vie à Paris et la vie en Régions (oui, paraîtrait que c’est péjoratif de dire Province) (je me permets de le dire car je suis de Lille, hein, sinon je n’oserai pas)

Bref. Revenons-en à nos amis Danois. Nos BEAUX amis danois 😉
Copenhague est une ville charmante, au bord de la mer et traversée par des canaux. Comme ce n’est pas immense, il est possible de tout faire à pied. Même si le risque d’avoir les pieds en compote le soir après avoir arpenté la ville en long, en large et en travers n’est pas nul. Je parle en connaissance de cause.

Le premier truc vraiment marquant en arrivant à Copenhague, c’est le nombre de vélos. A l’extérieur de la Gare Centrale, il y en avait partout. A se demander comment ils font pour s’y retrouver… Et plus fou encore : certains n’étaient même pas attachés (quand je vous disais que ce sont des Bisounours) !!

En passant par la Loren - Jolie Copenhague 1
Je ne sais pas vous, mais moi, tous ces vélos, je trouve ça trop cool…

Ils ont quand même des vélos en libre-service, pour ceux qui n’auraient pas le leur (j’ai lu quelque part que pas moins de 650000 personnes roulaient à vélo dans Copenhague) et là, j’ai halluciné : les vélos sont équipés d’un système GPS. Vous avez bien lu. Dingue, non ?!

En passant par la Loren - Jolie Copenhague 2
Ici, les Vélib’ fonctionnent avec une pièce (comme les Caddie) et ont des systèmes GPS. La vérité.

Les prix étant quelque peu dissuasifs (le seul vrai inconvénient du Danemark étant les prix hyper élevés, même en dehors de Copenhague), le nombre de visites a été limité… Mais ça n’empêche pas de bien profiter de la ville et de lever les yeux pour ne rien louper !

En passant par la Loren - Jolie Copenhague 3
Vor Frelsers Kirke et son escalier extérieur en colimaçon

Le Musée du Design est à voir, n’est pas Scandinave qui veut !

En passant par la Loren - Jolie Copenhague 4
Le musée du Design, à ne pas confondre avec un magasin Ikéa 😉

Et bien sûr, THE symbole de Copenhague… J’ai nommé La Petite Sirène. Elle m’a un peu fait pensé à Manneken Pis de Bruxelles : elle est en bronze, toute petite, et des tas de gens se photographient à ses côtés 😉

En passant par la Loren - Jolie Copenhague 5
La Petite Sirène, of course. Lille Havfrue en danois dans le texte. Oui, c’est moins glam.

Autre particularité de Copenhague, que je ne connaissais pas du tout avant d’y aller, le quartier de Christiania. C’est un ancien quartier militaire qui s’étend sur quelques hectares et qui est devenu, depuis 1971, une « ville libre » autogérée par la communauté qui y habite. C’est vraiment dans la ville, juste à côté de Christianshavn, et on peut y circuler tout à fait librement.

En passant par la Loren - Jolie Copenhague 6
L’une des portes d’entrée de Christiania, « ville libre » dans la ville

C’est la seule expérience de ce genre en Europe et c’est assez fascinant, voire même déroutant. A voir pour se faire une idée sur la question ! Personnellement, je n’arrive toujours pas à savoir ce que j’en pense !

En passant par la Loren - Jolie Copenhague 7
Un drapeau avec 3 ronds, un pour chaque « i » dans Christiania

En fin de journée (ici, la journée de travail se termine autour de 17h), la ville s’anime et ça fourmille de partout, notamment autour des canaux.

En passant par la Loren - Jolie Copenhague 8
Nyhavn, où tout le monde se retrouve pour boire un verre, dans les bars ou sur les quais
En passant par la Loren - Jolie Copenhague 9
De quoi se faire quelques soirées sympa sur le pont, à quai ou sur les flots

Avec toute cette eau pour servir de miroir, et si on calcule bien son coup, on peut tomber sur de très jolis couchers de soleil en pleine ville. Sympa comme tout avec l’apéro 🙂

En passant par la Loren - Jolie Copenhague 10
Des couchers de soleil qui se reflètent dans l’eau

Enfin, les Danois sont créatifs pour tout ce qui est enseigne de cafés/boutiques. Le Design Scandinave dans toute sa splendeur.

En passant par la Loren - Jolie Copenhague 11
Les Danois, rois de l’affichage « so cute » et/ou hipster à mort

Enfin voilà. A Copenhague, je me sentais un peu comme à la maison… Et puis cet accueil personnalisé pour la simple petite touriste que j’étais, j’ai trouve ça gé-ni-al 😉

En passant par la Loren - Jolie Copenhague 12
Cerise sur le gâteau : j’étais attendue. Dommage, je ne bois pas de café 😉

Bientôt la fin des photos… Il m’en reste encore un bon paquet, mais je ne vous montre pas tout. Il faut garder un peu de suspense si vous décidez d’y aller vous aussi. Je vous le recommande chaudement, d’ailleurs. Mais je pense que – au vu de mon enthousiasme – vous vous en doutiez.

Back dans les bacs… Back du Danemark… #3

Hej !
(ça veut dire « Bonjour » en Danois et ça se prononce eille)

Un peu de détente avant le week-end avec la troisième partie de mon reportage, qui répond au doux nom de « Fun facts ». Parce que, oui, préparez-vous : vous allez bien rigouler 😉

La première photo n’est pas vraiment drôle, mais elle vous fera forcément sourire. Obligé.
Au Danemark, certaines nounous ont des genres de « carrosses » pour transporter les enfants qu’elles gardent. Dès le plus jeune âge, c’est transports en commun pour tout le monde !

En passant par la Loren - Fun facts Danois 1
Tant de « mignonnitude » concentrée dans un seul moyen de transport… C’est dingue !

Le Danemark, qu’on se le dise est THE terre d’exil pour les anciennes célébrités à la recherche de « peace and quiet ». Je préfère vous prévenir à l’avance : vous n’en croirez pas vos yeux !

En passant par la Loren - Fun facts Danois 2
Le Pouce de la Société Générale coule une retraite paisible (et dorée) au Musée Louisiana
En passant par la Loren - Fun facts Danois 3
Marty Mc Fly fait du shopping tranquillou chez le fleuriste du coin à Skagen
En passant par la Loren - Fun facts Danois 4
Bill Murray s’est reconverti dans le nettoyage d’église à Copenhague
En passant par la Loren - Fun facts Danois 5
Robert Teriitehau a laissé tombé le surf au profit du stand up paddle

Ici, tout le monde parle anglais à la perfection. Mais ils ont encore des efforts à faire pour le français… En dehors des mots faciles, comme « magasin » par exemple, ils ont tendance à faire des petites erreurs. Volontairement ou pas, telle est la question !

En passant par la Loren - Fun facts Danois 6
C’est comme le Port-Salut, c’est écrit dessus !
En passant par la Loren - Fun facts Danois 7
Perso, je préfère les croissantEs 😉
En passant par la Loren - Fun facts Danois 8
No comment. Enfin si : en danois, « gode » veut dire « bon » (comme good en anglais)

Voili voilou.
Sur ces quelques moments de « franche » rigolade, je vous laisse profiter de votre week-end et vous dis à très bientôt pour la suite !

Back dans les bacs… Back du Danemark… #2

Ami(e)s du jour, bonjour !

Le Danemark vous a plu, hier ? Vous en voulez encore ?
Voici la deuxième partie de mon récit, que j’ai intitulée « Les Danois, Bisounours officiels de l’Europe ». Je n’ai pas visité toute l’Europe, loin de là, donc ça n’a rien d’une médaille « officielle » et impartiale. C’est juste un classement perso des pays dans lesquels j’ai passé du temps, en fonction de leur sympathie, leur état d’esprit et leur degré de « positive attitude ». Pour info, la première marche du podium était jusqu’à présent occupée par la Belgique, mais j’ai revu ce jugement après seulement quelques heures sur le territoire danois 🙂

Alors voilà. Les Danois essaient de nous faire croire qu’ils ne sont qu’une bande de gros durs qui descendent des Vikings (rrroooaaarrr), qui construisent des forteresses et qui décorent leur intérieur avec des dragons. Oui, vous avez bien lu, ils essaient de nous faire croire que le design scandinave n’est qu’un mythe. Pas bien.

En passant par la Loren - Les Danois, Bisounours officiels de l'Europe 1
Kronborg, le gros château qui fait peur, à Helsingør
En passant par la Loren - Les Danois, Bisounours officiels de l'Europe 2
Embarcations de vikings à Roskilde
En passant par la Loren - Les Danois, Bisounours officiels de l'Europe 3
Une poignée de porte en forme de dragon qui fronce les sourcils

Alors qu’au fond, les Danois sont gentils, les Danois sont bienveillants, les Danois sont mignons tout plein. On se sent bien chez eux, on a envie d’y rester. En 10 jours, je ne me suis jamais – au grand jamais – sentie oppressée ou en danger.
Petit tour d’horizon des choses trop chouettes que j’ai remarquées et qu’il serait bon d’importer en France !

En passant par la Loren - Les Danois, Bisounours officiels de l'Europe 4
Des couvertures sur toutes les terrasses, pour ne pas attraper froid
En passant par la Loren - Les Danois, Bisounours officiels de l'Europe 5
Des bancs partout, même au bout du bout du pays, pour reposer ses petites jambes/papoter/pique-niquer
En passant par la Loren - Les Danois, Bisounours officiels de l'Europe 6
Des petits canards trop mignons, sur un petit rocher trop mignon
En passant par la Loren - Les Danois, Bisounours officiels de l'Europe 7
Même en plein mer, de quoi nettoyer les biberons 😉
En passant par la Loren - Les Danois, Bisounours officiels de l'Europe 8
Ici, on peut laisser ses affaires sans surveillance au bord de la route

En plus de ça, les Danois ont un style de vie hyper healthy. Ils roulent à vélo dès le plus jeune âge, ils font du sport très souvent (on a croisé pas mal de canoës sur les fjords) et ils mangent bio. Du coup, ils sont pour la plupart super fit et super bronzés. C’est parfois un peu énervant d’ailleurs. Un peu comme dans le sketch du blond de Gad Elmaleh 😉

J’ai encore quelques trucs à vous raconter… Rendez-vous demain pour la suite de mes aventures danoises !

Back dans les bacs… Back du Danemark… #1

Salut la Compagnie !

Je l’avais promis sur ma page Facebook au début de l’été, je suis de retour sur mon blog. Plus de 6 mois sans écrire, c’est pas sérieux tout ça…

Comme c’est encore la saison, je reviens avec quelques souvenirs de vacances. Du Danemark, plus précisément, où je viens de passer un super séjour en mode « roadtrip » autour du pays. Une super expérience, que je vous recommande 🙂

J’ai pris plus d’un millier de photos (!!!) mais je vous rassure : je ne vous montrerai que la crème de la crème. Il me faudra plusieurs jours pour préparer ça, alors je vous propose de commencer avec la 1ère partie, que j’ai intitulée « Le Danemark, des paysages qui font rêver » (avec ou sans soleil).

En passant par la Loren - Le Danemark, des paysages qui font rêver 1
Une plage en plein vent, sur la côte ouest du Jylland (la péninsule)
En passant par la Loren - Le Danemark, des paysages qui font rêver 12
Coucher de soleil sur la Mer du Nord, au bout du bout du pays
En passant par la Loren - Le Danemark, des paysages qui font rêver 11
Bateaux de pêcheurs à deux pas du « Cold Hawaii »
En passant par la Loren - Le Danemark, des paysages qui font rêver 10
Des plages qui s’étendent sur des kilomètres
En passant par la Loren - Le Danemark, des paysages qui font rêver 9
Une jolie jetée sur une mer quelque peu agitée, à côté du Musée Louisiana
En passant par la Loren - Le Danemark, des paysages qui font rêver 8
Tout au bout de l’île de Fyn…
En passant par la Loren - Le Danemark, des paysages qui font rêver 7
Les falaises de craie de l’île de Møn
En passant par la Loren - Le Danemark, des paysages qui font rêver 6
Vue sur un des nombreux fjords
En passant par la Loren - Le Danemark, des paysages qui font rêver 5
Råbjerg Mile, des dunes à perte de vue
En passant par la Loren - Le Danemark, des paysages qui font rêver 4
La mer Baltique… Couleur Antilles, mais en beaucoup plus frais !
En passant par la Loren - Le Danemark, des paysages qui font rêver 3
Le port de Roskilde à la tombée de la nuit
En passant par la Loren - Le Danemark, des paysages qui font rêver 2
Le phare et les dunes venteuses de Rubjerg Knude

De l’eau, beaucoup d’eau… N’importe où dans le pays, la mer est à moins d’une heure de route, foi de Danois. On n’a pas testé, mais ça paraît plausible. Et les Danois sont des gens en qui on peut avoir confiance à 100% (vous verrez ça dans la suite de mes récits).

La suite au prochain épisode 😉

PS : Je suis en train de bidouiller le code du site pour que tout rentre dans l’ordre, mais j’ai perdu la main depuis tout ce temps alors ça risque de prendre du temps.