Archives du mot-clé fast fashion

Je veux savoir !

Si on vous pose la grande question sur la vie, l’univers et le reste
> vous devez répondre « 42″ (ceci est LA référence geek ultime)

Si on vous pose la question « Who made my clothes? » / « Qui a fait mes vêtements ? »
> vous devez répondre : « Je veux savoir ! »

Je vous en parlais récemment dans un article, ce vendredi 24 avril à lieu le Fashion Revolution Day.
Voici donc ma contribution à cet événement :

2015 04 24 - En passant par la Loren - Dis Promod je veux savoir
Dis, Promod, tu pourrais me dire qui a fabriqué cette jolie petite robe bleu marine ?!

C’est tombé sur Promod, mais ça aurait pu tomber sur n’importe qui d’autre… Je ne suis pas certaine que ce soit la pire enseigne, loin de là (et je ne vise personne), mais il se trouve que j’avais très envie de porter cette robe aujourd’hui car il fait très beau et qu’elle est très jolie :)

Voili voilou !
Vous aussi, postez votre photo sur les réseaux sociaux… Plus les marques verront que les clients se soucient de l’origine de leurs fringues, plus elle feront d’efforts pour avoir de belle histoires à raconter sur leur provenance !!!

Joyeux Fashion Revolution Day à tous, et bon week-end aussi :)

Sweatshop

Que se passe-t-il quand on envoie 3 jeunes blogueurs mode norvégiens au dans les usines textiles au Cambodge ?
Eh bien ça donne Sweatshop, une émission de télé-réalité qui – pour une fois – sert à quelque chose !

Voici le trailer :

Cela reste de la télé-réalité, hein, donc c’est assez sensationnaliste, larmoyant et un peu trop « lisse » à mon goût. Mais le message général passe bien, et c’est le plus important !

En passant par la Loren - Sweatshop

C’est en norvégien, mais sous-titré anglais (ou alors espagnol si vous préférez) donc tout à fait compréhensible pour nous français. Et c’est pas tous les jours qu’on peut voir des pubs en « klikeglük » ;)
Il y a 5 épisodes de 10 minutes chacun, donc ça se regarde en une soirée. Prévoir une activité un peu plus fun à faire ensuite si vous êtes du genre sensible (je vous laisse le choix des « armes »). Parce que ça remue, de voir tout ça. Et encore, je ne pense pas qu’ils aient choisi les pires usines. J’en suis même quasiment certaine, malheureusement…

De quoi y réfléchir à 2 fois la prochaine fois que nous achèterons des fringues ! (Et je dis « nous » car je suis la première à avoir un comportement mode pas très responsable)
Parce que, oui, c’est chouette d’avoir un placard bien rempli de jolies robes/chaussures/sacs à main.
Parce que, oui, c’est difficile de se priver quand on voit les prix dans certains magasins.
Mais c’est important de savoir ce qu’il y a derrière ce prix.
Ça va sans dire, mais ça va mieux en le disant ;)

Et si vous vous dites que votre dressing n’est pas assez fort pour lutter contre tout ça, repensez à l’histoire du Colibri que je vous racontais la semaine dernière !

J’espère que je ne vous plombe pas le début de semaine avec un sujet comme ça dès le lundi, mais ça me paraissait important de partager cette découverte avec vous…
Belle semaine à vous :)