Macra-mémé ?

Vous avez remarqué que, depuis quelques temps, la mode est aux bracelets brésiliens et autres bijoux tressés/noués ?
Hipanema en tête, bien sûr, mais d’autres le font avec autant – voire plus – de succès : je pense notamment à Aurélie Bidermann.

En passant par la Loren - 2013 10 08 - Macra-mémé 2

J’y ai résisté jusqu’à maintenant (en mode « je suis plus forte que la mode ») et puis, la semaine, alors que j’étais à La Droguerie pour tout à fait autre chose, le « drame » s’est produit : j’ai acheté une bobine de cordelette couleur taupe en vue de faire du macramé.
Oui, vous avez bien lu. Du macramé. Le truc des mamies, des filets pour faire les courses et des vieux rideaux de cuisine.

Je ne suis pas hyper fan de tricot ni de crochet, donc je n’y croyais pas trop, au macramé. Mais hier soir, contre toute attente, je me suis bien amusée :)
J’ai commencé tout doux, avec un bracelet tout simple, d’après les explications de La Droguerie :

En passant par la Loren - 2013 10 08 - Macra-mémé 6

Couper 2 morceaux de fil :
- 1 morceau d’un peu plus de 2 fois la longueur désirée
- 1 deuxième morceau 4 fois plus long que le premier

Pliez le fil le plus court en 2 et nouer le 2ème autour.
Pour bien « caler » votre ouvrage, passez une épingle à nourrice dans la boucle ainsi formée et piquez-la sur vos fringues/un coussin.

En passant par la Loren - 2013 10 08 - Macra-mémé 1

Et c’est parti pour les noeuds !
Le brin de gauche passe sur les 2 fils du milieu, celui de droite le coince par dessous. Et on recommence avec le brin de droite qui passe sur les fils du milieu et celui de gauche qui le coince par dessous.

En passant par la Loren - 2013 10 08 - Macra-mémé 3

Etc etc… Jusqu’à ce que vous ayez atteint la longueur souhaitée.
Pour fermer le bracelet, vous pouvez nouer les 2 extrémités, tout simplement. Ou y ajouter un fermoir et un cache-noeud, parce que ça fait plus chic. J’ai pris l’option 2 :

En passant par la Loren - 2013 10 08 - Macra-mémé 4

Je trouvais ça un peu « pépère », alors j’y ai ajouté une petite touche « fun » avec une breloque étoile. Le top du top aurait été une breloque colorée, mais j’ai décidé de faire avec ce que j’avais déjà.

En passant par la Loren - 2013 10 08 - Macra-mémé 5

Pour casser le côté « noeud de marin », vous pouvez aussi glisser des perles ou des breloques dans les fils, juste avant de faire les noeuds. Il y a quelques idées sympas sur ce tuto de La Droguerie.

Mon objectif ? Me faire un bracelet « Hipanema like » en lui ajoutant des bracelets brésiliens, des sequins, des tresses… Bah oui, quitte à céder à une mode, autant ne pas le faire à moitié ;)

Et vous ? Vous jouez aussi avec des fils pour faire des bijoux ? Quelles sont vos méthodes préférées ?

Hop, je laisse un p'tit mot !