i{K}at

Je vous avais promis du voyage… Voilà donc du voyage !

Direction l’Indonésie pour y découvrir un tissu un peu spécial : l’ikat.
Sa particularité ? Le fil est teint avant le tissage, couleur par couleur, en utilisant une technique de noeuds pour que chaque couleur prenne seulement à certains endroits. Le but étant de créer un motif pendant le tissage, sans pour autant changer de fil. Futé, non ?
Les motifs sont souvent géométriques (mais pas que) et les couleurs toujours chatoyantes.

J’ai un très joli morceau d’ikat dans mes boîtes depuis trèèèèès longtemps (au moins 6 ans car je l’ai reçu quand j’habitais Paris) et je n’avais pour le moment jamais trouvé de projets sympas à coudre avec car il a une dimension très peu pratique, comme un foulard.
J’ai eu l’inspiration en cousant la pochette pour Kindle commandée par ma copine Lily : j’avais envie d’une nouvelle pochette pour mon ordinateur !

2015 01 05 - En passant par la Loren - iKat 1

Pour la taille, j’ai eu de la chance car la largeur de mon coupon était exactement celle qu’il me fallait : une découpe en moins, c’est toujours ça de pris et ça fait moins de gâchis (et ça rime aussi).
C’était la destinée de ce tissu, je ne vois pas d’autre explication 😉

Pour la forme, j’ai fait super simple : un rectangle plié en deux + un bouton sur le haut et quelques points zigzag sur chaque côté pour que l’ordi ne se fasse pas la malle. La doublure est en coton gris clair, histoire de ne pas gâcher ce bel ikat, et d’en garder pour la suite.

Et pour la technique, je vous le donne en mille : le matelassage ! Je ne peux plus m’en passer. J’adore ça. Je ne suis pas encore passée pro, mais je m’entraîne sans relâche pour y parvenir.

2015 01 05 - En passant par la Loren - iKat 2

C’était un projet à la va-vite, histoire de m’occuper un jour où je m’ennuyais, donc j’ai fait quelques petites « boulettes ». J’ai oublié la petite étiquette « En passant par la Loren » à l’intérieur et j’ai cousu le biais à l’envers, donc le côté le plus beau est à l’intérieur, c’est ballot. Rien de bien grave, hein, mais j’aime bien quand tout est parfait !

Enfin, cela n’empêche pas la pochette de remplir son objectif principal : protéger mon petit ordi et remplacer cet hideux machin en Néoprène que je me promène depuis des années et qui est beaucoup trop grand vu qu’il était adapté à mon ordi d’étudiante (qui pesait des tonnes et avait la taille d’un écran de contrôle de sous-marin nucléaire)(ça rappellera quelques souvenirs aux trentenaires et plus)

2015 01 05 - En passant par la Loren - iKat 3

Petit détail rigolo, qui explique le {K} en majuscule dans le titre : les mots ikat et iMac se ressemblent beaucoup. Encore un signe de la destinée 😉

2015 01 05 - En passant par la Loren - iKat 4$

(Et encore un gif animé rien que pour Louise. Oui oui oui.)

Bon allez, je vous laisse, j’ai des trucs à matelasser 😉
À très vite !

4 réponses sur “i{K}at”

Hop, je laisse un p'tit mot !