Back dans les bacs… Back du Danemark… #4

Allô ? Vous êtes encore là ?

Pour cette 4ème étape, faisons un zoom sur la capitale du pays : « Jolie Copenhague ».

C’est la ville où j’ai atterri, et celle dont je suis repartie. J’ai donc eu l’occasion d’y séjourner 2 fois, en fait. Le premier jour, « like a virgin » du Danemark. Et les 2 derniers jours après avoir vu le reste du pays, donc un peu plus acclimatée. Le décalage était amusant : ce qui paraissait étonnant au premier abord était en fait on ne peut plus normal. Et inversement.

En même temps, c’est normal : c’est comme la différence entre la vie à Paris et la vie en Régions (oui, paraîtrait que c’est péjoratif de dire Province) (je me permets de le dire car je suis de Lille, hein, sinon je n’oserai pas)

Bref. Revenons-en à nos amis Danois. Nos BEAUX amis danois 😉
Copenhague est une ville charmante, au bord de la mer et traversée par des canaux. Comme ce n’est pas immense, il est possible de tout faire à pied. Même si le risque d’avoir les pieds en compote le soir après avoir arpenté la ville en long, en large et en travers n’est pas nul. Je parle en connaissance de cause.

Le premier truc vraiment marquant en arrivant à Copenhague, c’est le nombre de vélos. A l’extérieur de la Gare Centrale, il y en avait partout. A se demander comment ils font pour s’y retrouver… Et plus fou encore : certains n’étaient même pas attachés (quand je vous disais que ce sont des Bisounours) !!

En passant par la Loren - Jolie Copenhague 1
Je ne sais pas vous, mais moi, tous ces vélos, je trouve ça trop cool…

Ils ont quand même des vélos en libre-service, pour ceux qui n’auraient pas le leur (j’ai lu quelque part que pas moins de 650000 personnes roulaient à vélo dans Copenhague) et là, j’ai halluciné : les vélos sont équipés d’un système GPS. Vous avez bien lu. Dingue, non ?!

En passant par la Loren - Jolie Copenhague 2
Ici, les Vélib’ fonctionnent avec une pièce (comme les Caddie) et ont des systèmes GPS. La vérité.

Les prix étant quelque peu dissuasifs (le seul vrai inconvénient du Danemark étant les prix hyper élevés, même en dehors de Copenhague), le nombre de visites a été limité… Mais ça n’empêche pas de bien profiter de la ville et de lever les yeux pour ne rien louper !

En passant par la Loren - Jolie Copenhague 3
Vor Frelsers Kirke et son escalier extérieur en colimaçon

Le Musée du Design est à voir, n’est pas Scandinave qui veut !

En passant par la Loren - Jolie Copenhague 4
Le musée du Design, à ne pas confondre avec un magasin Ikéa 😉

Et bien sûr, THE symbole de Copenhague… J’ai nommé La Petite Sirène. Elle m’a un peu fait pensé à Manneken Pis de Bruxelles : elle est en bronze, toute petite, et des tas de gens se photographient à ses côtés 😉

En passant par la Loren - Jolie Copenhague 5
La Petite Sirène, of course. Lille Havfrue en danois dans le texte. Oui, c’est moins glam.

Autre particularité de Copenhague, que je ne connaissais pas du tout avant d’y aller, le quartier de Christiania. C’est un ancien quartier militaire qui s’étend sur quelques hectares et qui est devenu, depuis 1971, une « ville libre » autogérée par la communauté qui y habite. C’est vraiment dans la ville, juste à côté de Christianshavn, et on peut y circuler tout à fait librement.

En passant par la Loren - Jolie Copenhague 6
L’une des portes d’entrée de Christiania, « ville libre » dans la ville

C’est la seule expérience de ce genre en Europe et c’est assez fascinant, voire même déroutant. A voir pour se faire une idée sur la question ! Personnellement, je n’arrive toujours pas à savoir ce que j’en pense !

En passant par la Loren - Jolie Copenhague 7
Un drapeau avec 3 ronds, un pour chaque « i » dans Christiania

En fin de journée (ici, la journée de travail se termine autour de 17h), la ville s’anime et ça fourmille de partout, notamment autour des canaux.

En passant par la Loren - Jolie Copenhague 8
Nyhavn, où tout le monde se retrouve pour boire un verre, dans les bars ou sur les quais
En passant par la Loren - Jolie Copenhague 9
De quoi se faire quelques soirées sympa sur le pont, à quai ou sur les flots

Avec toute cette eau pour servir de miroir, et si on calcule bien son coup, on peut tomber sur de très jolis couchers de soleil en pleine ville. Sympa comme tout avec l’apéro 🙂

En passant par la Loren - Jolie Copenhague 10
Des couchers de soleil qui se reflètent dans l’eau

Enfin, les Danois sont créatifs pour tout ce qui est enseigne de cafés/boutiques. Le Design Scandinave dans toute sa splendeur.

En passant par la Loren - Jolie Copenhague 11
Les Danois, rois de l’affichage « so cute » et/ou hipster à mort

Enfin voilà. A Copenhague, je me sentais un peu comme à la maison… Et puis cet accueil personnalisé pour la simple petite touriste que j’étais, j’ai trouve ça gé-ni-al 😉

En passant par la Loren - Jolie Copenhague 12
Cerise sur le gâteau : j’étais attendue. Dommage, je ne bois pas de café 😉

Bientôt la fin des photos… Il m’en reste encore un bon paquet, mais je ne vous montre pas tout. Il faut garder un peu de suspense si vous décidez d’y aller vous aussi. Je vous le recommande chaudement, d’ailleurs. Mais je pense que – au vu de mon enthousiasme – vous vous en doutiez.

Hop, je laisse un p'tit mot !